Mots-clés

, , ,

Photo : Canada. Dept. of National Defence / Library and Archives Canada / C-077793

Je suis tombée sur cette photo en fouillant dans les sites d’archives. Elle a été prise pendant la guerre de Corée, en août 1951. René Lévesque traversait un ruisseau situé en territoire ennemi avec un « mini » enregistreur sur la tête.

Avant d’être premier ministre du Québec (de 1976 à 1985), René Lévesque a travaillé comme journaliste correspondant pendant la Seconde Guerre mondiale et la guerre de Corée.

La guerre de Corée (1950-1953) est appelée la guerre oubliée. Je suis justement en train de lire l’histoire de cette guerre, écrite par Ivan Cadeau.

Ce conflit qui se déroule aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale et précède de quelques années la guerre du Vietnam reste largement méconnu, alors qu’il compte parmi les plus meurtriers du XXe siècle.

J’aimerais d’ailleurs visiter le cimetière commémoratif des Nations Unies, situé à Busan. Plus de 2 000 soldats, dont 375 Canadiens, y sont enterrés. Lorsqu’on se promène sur le site, le silence est de rigueur. On interdit même l’entrée aux enfants pour préserver cette quiétude.

La Corée du Sud des années 50 est bien éloignée de celle d’aujourd’hui. Je réalise à quel point elle a fait des pas de géants pour devenir le pays moderne qu’elle est maintenant.

Les États-Unis ont beaucoup facilité sa croissance économique rapide après la guerre. En 1960, le PIB par habitant ressemblait à celui des pays d’Afrique les moins développés. Maintenant, la Corée du Sud se place parmi le top 20 des puissances économiques!

Pour en savoir plus :
Quelques photos d’archives, Site du gouvernement canadien
– Outil pédagogique des grandes tendances mondiales depuis 1945, Université de Sherbrooke
– Le développement économique de la Corée du Sud depuis 1950, Les Cahiers de Framespa

Advertisements